Bestofoto de Kriké

12 janvier 2020

CONSTAT

82474

"Face au monde qui vient, mieux vaut penser le changement que changer le pansement". Une décennie plus tard, cet aphorisme se révèle être plus que jamais d'actualité. Changer le pansement c'est penser et faire toujours la même chose en espérant un résultat différent : telle fut, durant la décennie passée, la position d'une pseudo-élite incapable de penser le changement, de l'anticiper comme d'y participer. Cette faillite a révélée les tares de cette élite auto-proclamée, enfermée dans sa bulle, obsédée par ses intérêts, limitée par des modèles et des modes de pensées  totalement dépassés.

Posté par slipenfer2012 à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]